Un vrai coup de coeur

Lire STATION ELEVEN c’est prendre le risque d’une nuit blanche tant le sujet que l’écriture sont des aimants que l’on ne peut quitter.

Tout commence dans un futur proche, à Toronto, au cours d’une réprésentation du Roi Lear. L’interprète principal va être victime d’une crise cardiaque au moment même où une terrible épidémie ravage la terre. 90 % de la population mondiale est décimée en deux semaines.

Le lecteur suit les destins croisés d’Arthur l’acteur, de Miranda, sa première épouse, de Kristen qui, enfant, assiste à la représentation mais aussi de Clarke, humaniste qui s’ignore et par qui l’espoir revient.

A lire absolument.

1m